Mirador : suite et fin, quant à moi

Mirador, après trois épisodes :

46% croient que la série aura une influence négative sur la perception de la profession. Les autres croient qu’elle n’aura pas d’impact.  Trois répondants disent avoir cessé de suivre la série et une personne attend avant de se prononcer.

Il se passe avec cette série, la même chose qu’avec bien d’autres. Du marketing intensif avant le lancement et puis, finalement, une série qui ne peut aller en profondeur dans une profession. D’ailleurs, l’objet n’est pas didactique. Et il serait encore plus ennuyeux, si cela est possible.

Tout finit par tourner autour de personnages caricaturés, d’histoires croustillantes et d’éthique discutable.  J’ai longtemps oeuvré en cabinet et certaines inspirations pour le physique, les manières, le ton, les regards me font sourire.

Bon, ceci étant, moi non plus je ne crois pas me consacrer davantage à l’écoute de cette série qui n’apprend rien d’intéressant et pour laquelle le mot suspense est un superlatif superlatif.

About these ads

Une réponse à “Mirador : suite et fin, quant à moi

  1. Il ne faut pas oublier (plusieurs l’ont d’ailleurs souligné) qu’il s’agit d’une oeuvre de fiction, écrite pour la télévision, donc pour le divertissement. L’émission se doit d’être controversée et suffisamment spectaculaire pour faire de bonnes cotes d’écoute et espérer attirer des acheteurs. Forcément donc, la description de notre profession est teintée, exagérée, voire même biaisée. J’ai écouté Mirador, par curiosité; je ne l’écoute plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s